top of page

La nouvelle politique de malus en France ?





La politique de malus automobile en France a subi des transformations significatives ces dernières années. Ces ajustements ont pour objectif d'encourager l'adoption de véhicules respectueux de l'environnement tout en dissuadant l'achat de véhicules à forte consommation d'énergie. 


Contexte


La politique de malus a été introduite pour la première fois en 2008 en France. Elle consiste en une taxe appliquée à l'achat de voitures neuves émettant une quantité excessive de dioxyde de carbone (CO2). Le montant du malus est déterminé en fonction du niveau d'émissions de CO2 du véhicule. Cette mesure gouvernementale vise à dissuader de l’achat d’automobile à forte émission de CO2.


Les Changements


En 2024, la politique de malus en France a été renforcée pour accélérer la transition écologique. Le seuil de déclenchement du malus a été abaissé à 118 g/km de CO2, avec un malus de 50 €, tandis que le plafond maximal a été augmenté à 60 000 €. De plus, le malus s’applique désormais aux véhicules neufs pesant plus de 1,6 tonne, avec un tarif unitaire compris entre 10 € et 30 € par kilogramme.


Exemple d'Impact sur le Prix d'une Porsche


Prenons l’exemple d’une Porsche Macan de base 265 ch. En 2024, ce véhicule, qui émet 243 g/km de CO2, est soumis à un malus de 60 000 €. Par conséquent, le prix final de la voiture neuve passe de 72 085 € à 132 085 €. Cela représente une augmentation significative du coût pour le consommateur.


Impact sur les Consommateurs


Ces changements auront un impact significatif sur les consommateurs. Les acheteurs potentiels de voitures neuves devront désormais tenir compte du coût initial du véhicule ainsi que du montant potentiel du malus. Cela pourrait rendre certains véhicules haut de gamme et sportifs inabordables pour de nombreux consommateurs, ce qui pourrait modifier les comportements d'achat et les préférences des consommateurs.


Impact sur l'Industrie Automobile


L'industrie automobile sera également profondément affectée par ces changements. Les constructeurs automobiles devront s'adapter en produisant des véhicules moins émetteurs de CO2 pour répondre à la demande croissante du marché. Cela pourrait entraîner une augmentation des investissements dans la recherche et le développement de technologies propres, ainsi que des modifications dans les stratégies de production et de commercialisation des constructeurs.


Conclusion


Le durcissement de la politique de malus en France représente un changement significatif à la fois à court et à long terme pour l'industrie automobile et les consommateurs. Cela influencera non seulement la conception des véhicules, mais également la dynamique du marché, avec une augmentation considérable du marché de l'occasion.


Comments


bottom of page